Sorry but this form will not work without cookies enabled. Please adjust your browser settings to enable cookies to continue. For more information on how to do this please see our.

  • Welcome to Collège Champittet

    Collège Champittet in Pully has been providing outstanding education to both local and international students for over 110 years

    Our School

  • High quality education

    We welcome students from 3 to 18 years providing preschool, primary and secondary education

    Student Life

  • A home away from home

    We welcome boarding students from the age of 12, providing a safe and welcoming environment in our small family-size boarding house

    Boarding

  • Summer of Excellence

    Our summer camp enhances a students' learning and development in a fun and inspiring way.

    Summer Camp students reach the summit

  • Admissions at Collège Champittet

    Our admissions are open throughout the year, do not hesitate to get in touch with us!

    Admissions

  • Find out what is happening at school

    Have a look at what is happening, read our newsletters and check out our photo gallery!

    News and Insights

  • Welcome, Champittet Alumni

    The Champittet spirit is an indissoluble link that connects us all !

    groupe of students using computers and ipads

Discipline positive : un oxymore ?

  • Discipline positive : un oxymore ?

Nos jeunes sont programmés génétiquement pour déborder d’énergie et tenter de « tester » les limites du cadre parental ou scolaire : en d’autres termes, ils cherchent le maximum de liberté personnelle et le minimum de contraintes. Pour maintenir un cadre collectif propice à leur apprentissage, les écoles appliquent un cadre disciplinaire qui est l’expression même de leur culture d’établissement. On trouve en effet un large éventail d’écoles, entre les « libertaires » et les « disciplinaires ». Tenter de corriger le comportement d’un enfant qui perturbe sa classe revient à se demander combien d’énergie nous sommes capables et prêts à y consacrer. La punition permet de se débarrasser temporairement du problème, mais elle ne s’attaque pas aux causes. Pour tenter d’obtenir une motivation intrinsèque de l’enfant à respecter les règles, il est nécessaire de l’écouter, de comprendre les motivations profondes de son acte et de lui proposer un comportement alternatif pour arriver à son objectif. Cela s’appelle la discipline positive. Prenons l’exemple d’un garçon qui « babille » constamment et joue le rôle du « clown » de la classe : une approche patiente et constructive permettra peut-être d’identifier son besoin psychologique profond, par exemple attirer l’attention d’une maîtresse qu’il affectionne secrètement. Le besoin de reconnaissance, comme celui d’appartenance au groupe sont souvent des motivations d’actes en apparence complètement contraires à cet objectif. La discipline positive fait aussi de l’enfant l’acteur de son changement d’attitude : il est invité à réfléchir à ses actes, à en comprendre l’impact social, à entrer en empathie avec les autres. L’approche positive de la discipline échoue parfois : un cadre et une sanction pénible mais proportionnée et équitable reste nécessaire.

La discipline positive demande du temps et une formation spécifique. Mais les résultats sont probants et profonds, surtout quand la même approche est suivie par les parents à la maison.

 

 

Philippe de Korodi

Directeur général du Collège Champittet